Bienvenue !

Bienvenue sur Horizons ! Je suis Roni Tredman, autrice depuis une vingtaine d'année. Mes genres de prédilection sont ceux de la SFFF. Vous trouverez sur ce site des infos sur mes différentes histoires et mes projets en cours
Bonne visite sur le site !

L'héritage de Yanael

Visitez la galerie pour plus de photos !

Actus
Roni
Nom: Roni Tredman
Autres noms: Edorra, BR
Lieu de naissance: Vendée, France
Date de naissance: 15 janvier 1985
Taille: 1,69 m
Etudes: Licence gestion hôtelière et touristique, titre T2SI, titre gestionnaire de paie
Ecrit depuis: 2002
001. Mon histoire (ci-dessous)
002. Favoris
003. Instagram

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai aimé laissé courir mon imagination par monts et par vaux, par delà les terres et les mers, au-delà même de l’espace et des frontières reconnues. Très tôt, j’ai voulu retranscrire ces histoires par écrit, appréciant les cours de rédaction en primaire, mais n’osant pas encore raconter ce que je voulais raconter.
Ce n’est qu’à l’adolescence que j’ai sorti ma plume pour livrer mes mots, parfois (très) maladroitement. J’ai commencé par des fanfictions de la série Stargate Sg-1, avec ma meilleure amie, elle-même fan de la série. Cela a donné lieu à bien des crises de fous rires, et par la suite à une websérie littéraire, spin-off du même univers, intitulé Sayela. La première version de cette histoire a occupé mes années de lycée.

C’est à la fac que j’ai voulu m’affranchir des univers déjà créé, et inventer mes propres histoires et univers. Evidemment, ils sont alimentés par mes expériences, mon inspiration, la pop culture dans laquelle j’ai grandi. Malgré ça, j’essaie de créer du nouveau, et naissent bientôt les web-feuilletons Fleur(s) du mal (aujourd’hui intitulé Les Absinthes Noires) et What if (qui s’est par la suite intitulé L’autre victoire et que je réécris aujourd’hui sous le titre Réalité(s)). Deux histoires de Science-fiction, la première en space-op et la seconde en uchronie. Vous pouvez trouver plus d’informations sur ces histoires sur la page SF.
Quelle que soit l’histoire, l’essentielle pour moi est de développer mes personnages : leur passé, leurs émotions, leurs relations, leurs réactions. Ils font pour moi la réelle richesse d’un récit. C’est ce que j’aime lire; c’est donc aussi ce que j’aime écrire.
L’histoire qui m’a le plus portée, et peut-être la plus connue de mon répertoire est L’héritage de Yanael. Cette histoire, née en 2008, appartient au genre SF, mais pourrait se classer dans d’autres genres comme le drame, l’aventure, la romance. J’aime mélanger les genres. Cette histoire, d’abord diffusée sur des chaînes de Webséries littéraires comme NéoWS, a été la première que j’ai édité, grâce au soutien de Svetlana Kirilina, puis auto-édité par la suite. Quatre tomes sont déjà parus. Il en reste un, dont l’écriture se fait désirer.
Car malheureusement, ces dernières années, je connais une traversée du désert, qui me fait avancer plus lentement qu’un escargot desséché. L’envie est là; j’ai encore du mal à passer à l’action. J’y crois, 2022 sera l’année de ma renaissance scripturale.
Si vous désirez m’accompagner pour ce nouveau voyage, vous êtes au bon endroit. Sinon, je suis ravie de vous avoir rencontrer, et vous dit à bientôt, au hasard des routes !
En attendant, je dis un merci chaleureux à ceux qui ont déjà jalonnés la mienne : tous les membres de ma famille (proche comme élargie), Black Medusa (Alex), Cécile (partie beaucoup trop tôt), Jupsy (Aresya), Svetlana Kirilina, Mister D et bien d’autres…
Bonne visite !

Roni Tredman