Étiquette : jeunesse

Mary Poppins

Titre : Mary Poppins
1964
Réalisateur : Robert Stevenson
Cast : Julie Andrews, Dick Van Dyke, David Tomlinson…
Genre : Comédie, musical

Résumé : Rien ne va plus dans la famille Banks. La nurse vient de donner ses huit jours. Et ni M. Banks, banquier d’affaire, ni son épouse, suffragette active, ne peuvent s’occuper des enfants Jane et Michaël. Ces derniers passent alors une annonce tout à fait fantaisiste pour trouver une nouvelle nurse. C’est Mary Poppins qui répond et apparaît dès le lendemain, portée par le vent d’Est. Elle entraîne aussitôt les enfants dans son univers merveilleux. Un des plus célèbres films de la production Disney. (allociné)

Mon avis

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours adoré ce film. D’après ma mère, je le regardais tous les mercredi quand j’étais petite. Ce film est pour moi un hymne à la gaieté, à l’optimisme et à la bonne humeur, et en le redécouvrant en étant adulte, je trouve qu’il a une profondeur insoupçonnée, surtout sur la parentalité. Je vous propose maintenant de faire un tour d’horizon sur ce film.

Les personnages

Mary Poppins

Le personnage principal ! Qui n’a pas rêvé d’avoir Mary Poppins pour nounou ? Sa fantaisie et sa magie animent à coups sûrs les journées. Même si elle est parfois un peu pète-sec je trouve, elle reste un personnage attachant et on ne sait jamais à quoi s’attendre avec elle. J’aurais adoré avoir sa solution magique pour le rangement : un claquement de doigts et ma chambre aurait été nickel ! J’ai essayé plusieurs fois, mais n’est pas Mary Poppins qui veut ! Et puis, entrer comme par magie dans un dessin-animé : le rêve !
Mais sous son humour et sa fantaisie, se cachent des sentiments bien réels qu’elle ne parvient pas à cacher, comme le prouve la fin douce-amère.

Bert

Mon homme idéal 🙂 ! Drôle, fantaisiste, mais responsable et sensé quand il le faut. Il a tout pour plaire. Je crois d’ailleurs que c’est mon personnage préféré. Il est toujours là pour accompagner Mary Poppins et les enfants dans leurs aventures, et est là pour les soutenir au besoin. Tout ça sans jamais s’imposer. J’aime beaucoup aussi sa façon de philosopher avec Mr. Banks à la fin du film. Je trouve ce passage très touchant maintenant que je suis adulte.

Jane et Michael Banks

Les fameux enfants dont s’occupe Mary. Ce sont à eux que le public enfantin s’identifie et par travers eux vivent le film. Ce sont des enfants espiègles qui souffrent du manque d’attention de leur père. Livrés à eux-mêmes, ils fuient l’autorité de leurs différentes nurses, jusqu’à l’arrivée de Mary Poppins, qui correspond à ce qu’ils recherchaient chez une nurse. La relation qui se noue peu à peu entre eux et Mary Poppins est touchante

M. Banks

Le père des enfants. C’est l’archétype de l’homme d’affaire embourgeoisé du début du vingtième siècle qui ne vit que pour son travail et laisse la gestion de la vie familiale à son épouse et ses domestiques. L’arrivée de Mary chamboule également son existence, et l’amène à relativiser ses priorités. Quand j’étais gamine, je n’aimais pas du tout ce personnage qui était froid et loin de l’image que j’avais d’un père. Aujourd’hui, et aidée par le film « Dans l’ombre de Mary », je trouve que c’est un personnage bien plus profond et émouvant qu’il n’y parait.

Mme. Banks


Elle est sommes toutes peu présente dans le film, et ce n’est pas le personnage le plus mémorable quand on est enfant. Mais là encore, elle prend une autre dimension quand on (re)visionne le film étant adulte. C’est en effet une suffragette, ces femmes qui ont lutté en Angleterre pour obtenir le droit de vote. Mais Mme. Banks a une certaine ambivalence. En effet, en dépit de cette position féministe, elle reste une femme sous la coupe de son mari, et qui a du mal à lui faire entendre raison. Heureusement, cela aussi évolue, mais on voit que le film date un peu en montrant qu’une épouse, même si féministe, doit rester sous le « contrôle » de son mari. Heureusement que quelques décennies ont passé.

Les personnages secondaires

En plus de ces personnages, le film possède toute une galerie de personnages secondaires hauts en couleurs. Je pense notamment à l’oncle Albert et ses crises de fous rires ou à l’amiral Boom et sa maison-bateau.

La musique et les chansons

Ce qui pour moi fait tout le charme de ce film, ce sont sa musique et ses chansons. Aujourd’hui, je frissonne rien que d’entendre certaines mélodies. Il y a pas mal de chansons, donc plutôt que de toutes vous les montrer, je vous propose un top 5 de mes chansons préférées :

N°1 : Chem Cheminée


 
N°2 : Nourrir les p’tits oiseaux
 

 
N°3 : C’est bon de rire
 

 
N°4 – Beau cerf-volant
 

 
N°5 : Supercalifragilisticexpialidocious
 

 


Voilà pour ce tour d’horizon de Mary Poppins, ma madeleine de Proust à moi. Certes, je suis loin d’être objective, mais je vous conseille de voir ou (re)voir ce petit bijou.

Je suis Adèle Wolfe

Saga : Wolf by wolf, tome 1

Auteur : Ryan Graudin

Editeur : Editions du Masque

Genre : jeunesse, science-fiction

Résumé : 1956. Le IIIe Reich et l Empire du Japon gouvernent le monde.
Afin de commémorer la victoire des forces de l’Axe sur le Royaume-Uni et la Russie, Hitler et l’empereur Hirohito organisent chaque année une grande course de moto entre leurs deux continents. Le gagnant remporte une entrevue privée avec le Führer lors du bal de la Victoire.
Yael, une survivante des camps, n’a qu’un but dans la vie : gagner cette course et tuer Hitler. Pour parvenir à ses fins, elle décide de se faire passer pour la gagnante de l’année précédente, Adèle Wolfe. L’affaire se corse lorsque le frère et l’ancien petit-ami de cette dernière décident eux aussi de participer à la course…

Continue reading >

Intuitions

Saga : Intuitions, tome 1

Auteur : Rachel Ward

Editions : Michel Lafont

Genre : jeunesse fantastique

Résumé : Depuis son plus jeune âge, Jem voit des nombres flotter au-dessus des personnes qu’elle croise. C’est le jour où sa mère décède qu’elle en comprend la signification : il s’agit de la date de leur mort. Ce don maudit la pousse à se couper du monde. Jusqu’au jour où elle rencontre Spider…
Alors qu’ils partent ensemble à la grande roue de Londres, un phénomène étrange se produit : pourquoi tous les passants ont-ils le même nombre au-dessus de la tête ? Pris de panique, Jem et son ami prennent la fuite.
Ils seront les seuls survivants de l’attentat qui va suivre, mais aussi les seuls suspects traqués par la police une fois leur identité révélée par les caméras de surveillance.
Mais comment Jem peut-elle expliquer au commun des mortels les raisons de sa fugue, et surtout, comment ignorer la terrible vérité qu’elle peut lire en Spider ?
QUE FAIRE D’UN DON QUAND IL EST MAUDIT ?

Mon avis

Ces dernières semaines, j’ai un peu renoué avec le roman jeunesse. Ça faisait longtemps que je n’en avais plus lu; ce n’est plus mon genre de prédilection; mais j’ai eu envie de retenter l’expérience. Le résumé d’Intuitions me plaisait bien, alors je me suis lancée.

J’ai été surprise car ce n’est pas vraiment ce à quoi je m’attendais. Le style de l’auteur est très bon, je l’ai d’ailleurs trouvé assez riche et adulte, ce qui fut une excellente surprise. En revanche côté histoire, je m’attendais à quelque chose d’encore plus palpitant et plus axé sur le fantastique. Passé cette légère déception, je me suis embarqué dans l’histoire que j’avais sous les yeux.

J’ai eu un peu de mal avec le personnage féminin, qui est l’archétype de l’ado en plein crise : grande gueule, injuste, et un peu stupide parfois. Oublions ces quelques défauts pour nous concentrer sur son don qui est assez intéressant même si effectivement insupportable à vivre : connaître la date de la mort de tous les gens qu’elle rencontre. Tu parles d’un fardeau ! On comprend un peu mieux son caractère.

A cause ou grâce à son don, elle va échapper de peu à un attentat terroriste, et devenir par-là la principale suspecte. Sa fuite commence. J’ai été un peu déçue par le traitement de cette intrigue (bon, faut dire aussi que le contexte dans lequel j’ai lu le livre aide pas ^_^). J’aurais préféré qu’on s’attarde plus sur l’attentat que sur la fuite des deux protagonistes. Légère déception là-aussi.

L’histoire entre Jem et Spider est mignonnette mais j’aurais aimé qu’elle soit un peu plus approfondie. J’aurais aimé avoir le point de vue de Spider aussi, mais bon, c’est un problème récurrent dans les romans narrés à la première personne et uni-focus. Parfois ça passe, mais pour le coup ici, ça m’a vraiment manqué.

Pour conclure, Intuitions est un roman intéressant par son originalité, et vous devriez l’apprécier plus que moi si vous aimez les introspections adolescentes et les petites histoires d’amour mâtinés d’angoisse latente. Si ce n’est pas le cas, le style de l’auteur rend tout de même la lecture plaisante.

Hex Hall

Saga : Hex Hall, tome 1

Auteur : Rachel Hawkins

Editeur : Le livre de poche

Genre : Jeunesse fantastique

Résumé : Sophie Mercer, lycéenne et sorcière, use des pouvoirs sans discernement. Sur ordre d’un puissant magicien, qui n’est autre que son père, elle est envoyée à Hex Hall établissement ultra sélect pour élèves très spéciaux. Spectres, loups-garous et vampires s’y côtoient. Sophie qui est tout sauf discrète, se fait des tas d’ennemis et quelques amis. Parmi ceux qu’elle juge digne d’intérêt, il y a un séduisant jeune sorcier. Mais l’heure n’est pas à la romance : un prédateur se met à attaquer les élèves. Et, Sophie, fille de l’un des enchanteurs les plus puissants au monde, et directeur de Hex Hall, est une cible idéale…

Continue reading >

Nom de code : Verity

Auteur : Elizabeth Wein

Editeur : Castelmore

Genre : Historique

Résumé : Il me reste deux semaines à vivre. Ensuite, je sais que vous me tuerez. C’est le sort que vous réservez à tous les espions que vous coincez, non ? Alors autant coopérer, si ça peut m’éviter les interrogatoires brutaux du capitaine SS von Linden. Je vais vous livrer tout ce que je sais de l’effort de guerre britannique : les codes, les lieux, les modèles d’avion… Tout a commencé le jour où j’ai rencontré Maddie.
Le pilote qui m’a conduite jusqu’en France, c’était elle. Nous avons tenté une invasion en tandem. Nous formions une équipe du tonnerre.

Continue reading >